Défis à relever

La dégradation du pergélisol est un phénomène très répandu qui touche les chaînes de montagnes du monde entier. Les instabilités croissantes représentent un danger sans précédent pour les moyens de subsistance et les biens des populations isolées. Avec l'augmentation du stress dû au changement climatique et à l'expansion des activités humaines dans les zones reculées, les chutes de pierres augmentent continuellement en magnitude et en fréquence. Les méthodes existantes s'avèrent insuffisantes pour évaluer les dangers liés à l'impact rapide et profond du changement climatique et de la dégradation du pergélisol sur les chaînes de haute montagne. Dans le cadre de ce projet, les chercheurs développeront et appliqueront une méthode de modélisation numérique au Mont-Fort et aux Pointes de Mourti en Valais afin d'évaluer la dégradation des parois rocheuses en permafrost et les dangers qui y sont associés.

Objectifs

  • Production d'animations rendues de haute qualité pour communiquer avec de larges audiences via des activités de sensibilisation, des médias sociaux, des articles de blog ainsi que des médias traditionnels et numériques.
  • Le contenu scientifique sera diffusé par le biais de conférences, d'ateliers et de la publication d'un article à accès libre examiné par les pairs, librement accessible au public.

Quels sont les résultats attendus de ce projet ?

  • Combiner le modèle avec une caractérisation détaillée de la pente du pergélisol pour simuler deux cas en grandeur réelle : Mont-Fort et Pointe de Mourti, Valais, CH
  • Développer une méthode de modélisation numérique pour simuler le comportement des parois rocheuses du pergélisol en cours de dégradation et leur stabilité.
  • Améliorer la compréhension de la société en ce qui concerne la stabilité des pentes, les risques associés et les implications sociétales dans les environnements de haute montagne.

Etapes clés

  • Q1

    Démonstration de la simulation mécanique 2D et 3D d'une pente de pergélisol idéalisée à l'échelle réelle.

  • Q2

    Simulations avec couplage thermo-mécanique, hétérogénéité et surfaces faibles

  • Q3

    Simulation de scénarios futurs d'instabilités dans les sites d'essai sur le terrain

  • Q4

    Publication de la méthodologie de simulation et des résultats de la recherche

Financement

Ce projet est financé par CLIMACT

Responsables

Prof.
Prof. Johan Gaume

EPFL - ENAC SLAB

Collaborateur·rice·s

Dr
Dr Christophe Lambiel

UNIL - FGSE

Objectifs de développement durable

Act Now

Contactez l'équipe projet

Suivez l'actualité CLIMACT