Défis à relever

La rareté des recherches empiriques sur l'impact du changement climatique sur la santé du cerveau est principalement due à la difficulté d'intégrer des variables environnementales, socio-économiques et démographiques interdépendantes dans un cadre d'analyse statistique qui tienne compte de la variabilité interindividuelle inhérente au cerveau et au comportement. Dans ce contexte, l'équipe de recherche vise à établir une approche globale pour comprendre la neurobiologie de l'impact du changement climatique à court et à long terme sur la santé mentale et le déclin cognitif. Ils comptent y parvenir en intégrant des données à grande échelle sur le climat, l'espace géographique, l'imagerie cérébrale et le comportement de la population sur une période de 20 ans. Les progrès réalisés dans la compréhension de l'impact du changement climatique sur l'humeur et les performances cognitives donneront une impulsion majeure à la recherche axée sur la prévention. Toute avancée dans ce domaine aurait non seulement un impact socio-économique majeur compte tenu des coûts des soins de la démence et des troubles mentaux, mais elle permettrait également de réduire potentiellement la souffrance des patients et de leurs soignants.

Objectifs

  • Développer un cadre d'analyse statistique qui intègre les variables environnementales, socio-économiques et démographiques aux informations neurobiologiques et d'humeur.
  • Tester la corrélation entre le réchauffement climatique et les changements environnementaux qui en résultent et les déterminants de l'humeur et des performances cognitives.

Quels sont les résultats attendus de ce projet ?

  • Informer la population générale sur la nature des événements liés au changement climatique qui pourraient entraîner une fragilité de la santé cérébrale tout au long de la vie.
  • Informer les décideurs politiques et les professionnels de la santé sur les interventions de santé publique ciblées ayant un impact bénéfique majeur sur l'humeur et la cognition.

Etapes clés

  • Q1

    Géoréférencement, facteurs environnementaux, facteurs liés à la durée de vie et acquisition et conservation de données de neuro-imagerie.

  • Q3

    Analyse statistique des variables environnementales, socio-économiques et démographiques ainsi que des informations sur la neurobiologie et l'humeur.

  • Q4

    Publication ouverte de la méthodologie d'analyse des données et publication des résultats de recherche

Financement

Ce projet est financé par CLIMACT.

Responsables

Prof.
Prof. Bogdan Draganski

Head of neuroimaging lab (LREN), UNIL - CHUV

Collaborateur·rice·s

Dr.
Dr. Stéphane Joost

EPFL - ENAC

Partenaires

logo_Romande_Energie_588x441_aa9e561ba3.jpg
WWF_logo_ae872bc5a0.png

Objectifs de développement durable

Act Now

Contactez l'équipe projet

Suivez l'actualité CLIMACT