Health

Connaissez-vous le rapport "Lancet Countdown on health and climate change" ? Vous devriez, il est bon pour votre santé !

Decryptage avec Prof. Nicolas Senn, Chef du Département Médecine de famille à Unisanté.

Posté le 5 déc. 2022

Auteur·e·s

Aïcha Besser

Communication specialist CLIMACT

Expert·e·s

Prof.
Prof. Nicolas Senn

UNIL UNISANTE

Connaissez-vous le rapport "Lancet Countdown on health and climate change" ? Vous devriez, il est bon pour votre santé !

Pour accéder au rapport complet : https://www.thelancet.com/journals/lancet/article/PIIS0140-6736(22)01540-9/fulltext

Le dernier rapport du Lancet Countdown 2022 a été publié le 25 octobre dernier. Publié chaque année, ce rapport est une collaboration internationale et multidisciplinaire, dédiée à la surveillance de l'évolution du profil sanitaire du changement climatique, et fournissant une évaluation indépendante de la réalisation des engagements pris par les gouvernements du monde entier dans le cadre de l'Accord de Paris.

Le rapport suit 43 indicateurs dans cinq domaines clés : impacts du changement climatique, expositions et vulnérabilité ; adaptation, planification et résilience pour la santé ; mesures d'atténuation et co-bénéfices pour la santé ; économie et finances ; engagement public et politique.

Il est le fruit d'une collaboration entre plus de 99 experts de premier plan, dont des climatologues, des ingénieurs, des économistes, des politologues, des professionnels de la santé publique et des médecins issus de 51 établissements universitaires de premier plan et d'agences des Nations unies du monde entier, notamment l'Organisation mondiale de la santé, l'Organisation météorologique mondiale, la Banque mondiale, le Centre européen de contrôle et de prévention des maladies et de nombreux établissements universitaires de premier plan.

Interview avec Prof. Nicolas Senn

Pouvez-vous nous indiquer en quoi ce rapport est important pour la santé publique et la société dans son ensemble ?

N.S : Les rapports annuels du Lancet Countdown sur la santé et le changement climatique existent depuis 2016. Ils rendent compte de l'évolution de la santé humaine en lien avec le changement climatique à la suite des objectifs fixés par les accords de Paris en 2015. Chaque année le rapport met en lumière un aspect spécifique. Le dernier rapport, qui est sorti le 25 octobre 2022, met l'accent sur les énergies fossiles et leur impact négatif sur la santé.

Il est particulièrement important pour la santé publique et la société, car il s’agit du plus grand travail effectué à ce jour qui met en lien les dégradations environnementales liées aux émissions de gaz à effet de serre et la santé humaine.
   

Les résultats sont traduits sous forme d'une cinquantaine d'indicateurs. Certains d'entre eux présentent un état des lieux des émissions de gaz à effet de serre ainsi que l'impact sur l'environnement. D'autres mettent en lumière l'impact de ces dégradations sur les activités humaines, qu'elle soit liées au travail ou à la santé par exemple.

Quelques chiffres clés du rapport 2022 :

-          Insécurité alimentaire : 100 millions de personnes supplémentaires par rapport à la période 1981-2010 rapportent une insécurité alimentée modérée à sévère (difficultés d'approvisionnement alimentaire), en partie lié au changement climatique (sécheresse etc.)

-          Sur environ 800 villes, un tiers d'entre elles ont réduit leurs investissements pour des actions climatiques, notamment en raison de la pandémie de Covid-19

-          Le recours aux énergies fossiles a continué d'augmenter en 2021 avec des émissions de gaz à effet de serre records, les énergies renouvelables ne représentant que 2.2 % du total de l'approvisionnement énergétique. En parallèle, les objectifs stratégiques de production de pétrole et de gaz des grandes compagnies pétrolières d'ici 2040 sont incompatibles avec le respect des accords de Paris (+ 87 % de production par rapport à la cible souhaitée)

-          L'augmentation de la mortalité due aux vagues de chaleur chez les personnes de plus de 65 ans est de 68 % sur les 20 dernières années.

-          La pollution de l’air aux particules fines est responsable de 3.3 millions de morts en 2020 dont 1.2 millions directement liés à la combustion d’énergies fossiles

Quelle est l’importance de ce rapport pour la Suisse ?

N.S : Ce rapport est également important pour la Suisse. Non seulement parce qu’elle est un émetteur important de gaz à effet de serre mais aussi du fait des conséquences environnementales et sanitaires du changement climatique auxquelles elle n’échappe pas, on pense notamment ici aux effets de la canicule et de la pollution de l'air du fait de l'utilisation d'énergies fossiles

Pourquoi les impacts du changement climatique sur la santé sont déjà des problèmes actuels et non pas seulement pour le futur ?

N.S : Il y a bien sûr des pics de chaleur en augmentation constante ces dernières années avec, certaines années en Suisse, un excès de mortalité qui correspond à plusieurs milliers de décès attribuable aux changements climatiques. Mais il y a également l'augmentation régulière des maladies transmises par les moustiques, comme la fièvre Dengue ou la malaria par exemple. Plus proche de nous en Suisse, il y a l'augmentation des maladies transmises par les tiques comme la borréliose.

L'augmentation des catastrophes naturelles, nous l’avons vu avec les gigantesques incendies de forêt, sont aussi accompagnés de problèmes de santé, notamment respiratoires et cardio-vasculaires.
   

Il est donc important de réaliser que les changements climatiques ont un effet déjà très important actuellement sur la santé des populations et que si rien n'est fait, cet impact va s’accroître de façon importante au cours des prochaines décennies.

Comment se préparer, mitiger, s’adapter ?

N.S : Il s'agit dans un premier temps de réduire drastiquement les émissions de gaz à effet de serre non seulement pour leur nocivité directe au travers des particules fines et de la pollution de l'air mais aussi à fin de limiter le réchauffement planétaire en dessous des 1.5 °C, même si les indicateurs actuels nous montrent que ce scénario est de moins en moins plausible. Par conséquent, sans changement rapide et majeur de nos modes de vie, il y aura hélas des conséquences dramatiques sur la santé des populations, également en Suisse. Par ailleurs, et dans la perspective de s'adapter aux conditions plus difficiles de vie liée au changement climatique, il apparaît indispensable d'adapter notre système de santé notamment en mettant l'accent sur les aspects de prévention des maladies.

Pourquoi sur le plan individuel est-il important de se préoccuper de l’environnement pour sa santé et les générations futures ?

N.S : En effet, en réalisant cette interdépendance, cela montre l'importance de prendre soin de l'environnement naturel notamment et avant tout afin de préserver notre propre santé et celle de nos enfants.

Separator

Au sujet de Prof. Nicolas Senn

Après avoir terminé ses études de médecine à Lausanne en 1998, le professeur Nicolas Senn réalise sa formation post-graduée en médecine interne générale et commence à travailler à la Policlinique médicale universitaire de Lausanne (PMU) en 2002.  Depuis 2009, il travaille à la fois comme chef de clinique en médecine interne générale et pour la recherche en médecine de famille.  Il obtient un titre de Professeur Associé à la Faculté de biologie et de médecine (FBM) de l’Université de Lausanne, tout en étant nommé directeur de l’Institut universitaire de médecine de famille de la PMU en 2016. Depuis janvier 2019, à la création d’Unisanté, il est nommé médecin-chef et prend la direction du Département Médecine de famille. 

Au sujet du Lancet Countdown :

Publié chaque année, le Lancet Countdown est une collaboration internationale et multidisciplinaire, dédiée à la surveillance de l'évolution du profil sanitaire du changement climatique, et fournissant une évaluation indépendante de la réalisation des engagements pris par les gouvernements du monde entier dans le cadre de l'Accord de Paris. Pour en savoir plus.

Au sujet de CLIMACT :

Découvrez nos prochains événements, notre série de séminaires CLIMACT sur Youtube, nos articles et suivez-nous sur Twitter @ClimactSuisse et @ClimactSwiss et Linkedin.

Suivez l'actualité CLIMACT